Infos et réservations au 01 45 65 46 65 thailande@tangka.com

La Thailande et ses plages

10 - Régions et itinéraires de Thaïlande

La partie méridionale du pays enserre le golfe de Thaïlande (du Siam) comme les deux parties inégales de la pince d’un crabe (visite lors d’un circuit Thailande). La côte occidentale se prolonge, avec ses 1500 km, loin dans la presqu’île de Malacca, tandis que la côte orientale s’étend sur 400 km jusqu’à la frontière cambodgienne.

Dans le Sud, la végétation est celle d’une jungle tropicale : mangroves sur les côtes, végétation luxuriante entrecoupée de plantations d’hévéas, de tapioca, canne à sucre, épices et ananas. Le climat du Sud équatorial est caractérisé par deux saisons : un hiver frais et un été tempéré. Les différences de température sont peu importantes.La côte orientale du Golfe du Siam

La Sukhumvit Road part de Bangkok en direction du sud-est et aboutit après 25 km près de Samutprakan, à la côte est du Golfe près de l’embouchure du Menam. Celui-ci charrie de grosses quantités de boue, d’où une mer aux couleurs de terre.

Des salines extraient du sel et d’autres minéraux en bord de mer.

Bang Pakong (74 km) est le point de départ de la route du Sud qui longe la côte. 14 km, on arrive à Chonburi (ou Cholburi), capitale de la province du même nom.

Au sud de la vallée se développent depuis quelques années des stations balnéaires très populaires comme Ang Sila (7 km au sud), Bangsaen (18 km) et Sriracha (24 km). C’est ici que débute la fameuse riviera thaïe.

Bangsaen est une de ces stations balnéaires en pleine expansion. Elle possède une bonne infrastructure hôtelière gérée par l’Office du Tourisme d’Etat. Sur la hauteur de Sammuk, le temple de Chao Mae Khao Sammuk honore la mémoire d’une jeune fille morte noyée par amour au XVIIIe siècle ; elle est aujourd’hui vénére comme une déesse.

De Sriracha partent des lignes de chemin de fer privées traversant des plantations de tapioca et la jungle essartée vers des forêts de teck. Le travail de ramassage des troncs de teck est encore souvent effectué par des éléphants. La région fourmille de très bons restaurants de poissons qui proposent des plats assaisonnés à la sauce de Sriracha qui a fait la réputation de la ville.

Un ferry (45 mn) conduit sur l’île (Ko) Si Chang où se trouve un palais d’été en ruine des rois du Siam.

Pattaya

Pattaya By: Herry LawfordCC BY 2.0

Depuis Bangkok (150 km) les liaisons aériennes sont fréquentes ; les bus également (2 h de trajet). Cette station balnéaire accueille 3 millions de touristes par an, soit, en permanence, 200 à 300 000 étrangers en vacances pour une ville est de 60 000 habitants. Cette situation engendre de nombreux problèmes écologiques, avec en tête la saleté des plages et la pollution de l’eau. Pourtant des efforts sont faits et la South Pattaya Beach, la plus connue de la côte est, est en cours de nettoyage. De luxueux hôtels et restaurants, tous les sports nautiques, pêche au gros, golf, tennis, festival international du cerf volant (en avril), etc. font la réputation de ce « Cannes » de l’Asie du Sud-Est.

En face de Pattaya sud, les îlots (Ko) Sak et Larn renferment de superbes fonds de coraux où prospère une riche vie marine : poissons tropicaux de toutes les couleurs, coquillages et crustacés, mérous géants. Sur Ko Larn et Ko Sak, nombreux petits restaurants de poissons et de crustacés.

Plus au large (une heure et demie de bateau), les îles (Ko) Lin et Phaï offrent également de très beaux fonds.

A quelques kilomètres au sud de Pattaya se trouve Bang Saray, une autre station balnéaire idéale pour le repos (bungalows, restaurants, golf et sports nautiques).

Des excursions en autocar permettent de visiter Sattahib, base de la marine de guerre thaïlandaise, et d’admirer la beauté du paysage de la côte.

A 221 km de Bangkok toujours sur la Sukhumvit Road, le port de Rayong est célèbre dans toute la Thaïlande pour la préparation de la sauce de poisson, nam pla, condiment de base de la cuisine thaïe.

En continuant vers l’est, Ban Pho est un petit port de pêche qui permet de joindre l’île de Ko Samet. Cette petite île de 6 km de long fait partie d’un Parc national (accès payant), ce qui n’a pas empêché quelques promoteurs d’y installer des bungalows, de plus en plus nombreux. En effet les attraits de l’île ne sont pas négligeables : des plages dotées d’un sable incroyablement blanc et un climat sec qui rend l’île très attractive durant la saison des pluies.

Chanthaburi est renommée grâce à ses importants vergers (ramboutans, mangoustans, jaques, mangues, etc.) et son commerce de saphirs et rubis. La ville abrite la plus grande cathédrale de Thaïlande, destinée essentiellement à la communaté vietnamienne catholique qui s’est installée ici à cause des persécutions religieuses récurrentes dans leur pays.

La côte occidentale du Golfe de Siam

La route Petkasem mène de Bangkok à Petchaburi (ou Phetburi) à 169 km.

Avant la découverte des voies maritimes par le détroit de Malacca, une relation s’était établie entre l’Europe et Petchaburi, via l’Inde et la Birmanie et, de là, vers l’Asie de l’Est. Aux Xe-XIIe siècles, sous les Khmers, la ville devint également un centre religieux. Dans les temples des environs, le style khmer est courant, comme dans le Wat Kum Pang, dominé d’une tour.

Même lorsque la ville fut incorporée au royaume d’Ayutthaya, l’influence khmère continua de dominer l’architecture comme le montre le Prang du Wat Mahathat sur la place du marché. De rares exemples de la peinture murale siamoise se trouvent aux Wat Yai Suwannaram (XVIIe siècle) et Wat Ko Kae (XVIIIe siècle).

Hua Hin By: TonyCC BY 2.0

Sur le Kao Wang, colline de 100 m de haut, le roi Mongkut fit construire un château en 1860, le Phra Nakhorn Kiri ; beau point de vue sur la ville et sur la mer, distante de 10 km. Le roi Chulalongkorn y construisit un deuxième palais, actuellement siège du commandement militaire.

A 63 km de là, Hua Hin Un Sea (232 km de Bangkok), station balnéaire célèbre, avec golf, tennis et d’excellents hôtels sert de villégiature d’été à la famille royale et aux habitants de Bangkok. A l’est de la ville se trouve le palais Klai Kangwon, une résidence royale.

La route longe ensuite la côte et traverse, près de Prachuaphirikhan, la partie la plus étroite (13 km) entre la frontière birmane et la mer.

Près de Chumphon, située à 499 km de Bangkok, la presqu’île se rétrécit jusqu’à 42 km dans l’isthme de Kra. De Chumphon, une route coupe l’isthme et permet de rejoindre la mer d’Andaman (océan Indien) où se trouve Phuket.

L’Ouest de la Péninsule de Malacca

l’île de Phuket

L’île de rêve de la Thaïlande tant vantée par les prospectus touristiques est bien une réalité. De nombreux hôtels se sont ouverts depuis le milieu des années 1970, mais il reste suffisamment de place pour pouvoir s’isoler. Sable fin, cocotiers, fruits de mer et douceur de vivre garantis. Des vols réguliers relient Phuket à Bangkok. La mauvaise saison va de juillet à octobre.

L’île est reliée au continent par le nord via le pont Sarasin (220 m). La route principale qui mène du pont à la ville de Phuket, capitale de l’île, passe par l’aéroport puis par un carrefour où s’élèvent les statues des deux soeurs Tao, héroïnes de l’île, qui à la fin du XVIIIe siècle ont repoussé les envahisseurs birmans.

L’île de Phuket, mesure 560 km2, compte 200 000 habitants (bouddhistes à 75% et musulmans à 25 %), et sa capitale est peuplée par 62 000 personnes. La découverte de l’étain, et la mise en plantation d’hévéas (pour le caoutchouc) ont apporté, au début du XXe siècle, une forte immigration chinoise (plus de la moitié de la population de la ville de Phuket est chinoise) et une source de revenus importants. Aujourd’hui, l’île vit en grande partie grâce au tourisme qui s’est développé de façon relativement harmonieuse préservant de nombreux endroits magnifiques.

Phuket-Ville offre un intérêt limité pour la visite avec quelques jolies maisons de style sino-portugais dans le centre, un temple chinois dédié à Kuan Yin, déesse de la miséricorde, et un aquarium. La ville s’anime le soir avec restaurants et salles de danses à « go-go girls ». Un marché de nuit s’y tient également.

Au sud de la ville (6 km) se trouve un temple bouddhiste très décoré, le Wat Chalong.

Les plages de Phuket

Les plages de sable du sud et de l’ouest de l’île ont assuré la renommée de Phuket ; toutes ont maintenant de très bons hôtels.

Les plages les plus fréquentées sont celles de Patong, Karon et Kata. Tout aussi splendides mais plus tranquilles : les plages de Naï Han, Rawaï, Kamala, Naï Yang (au coeur d’un Parc National), Naï Thon et Maï Khao (des tortues géantes viennent y pondre de décembre à février). Entre les plages de Rawaï et de Naï Han, tout au sud, le cap Prom Thep offre un beau point de vue sur la mer et les îles du large ; mais c’est sur la plage de Surin (juste à côté de Kamala) que le plus beau coucher de soleil attire le plus de romantiques.

A cause de la répartition des plages et de la notoriété de certaines, le développement touristique s’est axé essentiellement sur le sud de l’île, préservant en grande partie tout le nord.

La baie de Phang Nga

Tous les hôtels proposent des promenades en bateau dans la baie. Des centaines de rocs de calcaire ou d’îlots la parsèment; certains rochers dépassent les 100 m de haut. Le site est classé Parc national. En général les excursions prévoient un arrêt déjeuner au village de Ko Pannyi, bâti sur pilotis et peuplés de musulmans (superbes poissons et crevettes). L’homme au pistolet d’or, le film mettant en scène James Bond, a été tourné sur le site. La baie est également accessible en bateau depuis l’île de Phuket.

Depuis la ville de Phang Nga, une route mène jusqu’à Krabi sur le côté est de la baie. En route, les jardins de Bok Korani offrent une végétation luxuriante et l’un des plus beaux paysages de Thaïlande. Krabi n’a pas d’intérêt en soi mais grâce à ses hôtels, c’est un bon point de départ pour les îles Phi Phi.

Phuket - Thailande

Phuket – Thailande

Phi Phi Don et Phi Phi Le offrent de belles plages propices à la plongée. Seule la première est équipée d’hôtels pour recevoir des étrangers, mais sans route, ce qui oblige à des déplacements à pied ou par bateau. Phi Phi Le, plus petite, est un Parc national ; elle est célèbre pour ses caves où les familles de l’île récoltent, grâce à d’impressionnants échafaudages de bambous, les nids d’hirondelles, délices de la gastronomie chinoise. C’est à Phi Phi Le que Danny Boyle a tourné le film La Plage.

L’Est de la péninsule de Malacca

A partir de Chumphon, une route longe le golfe du Siam (mer de Chine) et mène après 186 km à Suratthani. La ville est située dans une baie accessible aux bateaux de haute mer (c’est une exception en Thaïlande). Les plantations d’hévéas et de cocotiers de l’arrière-pays en ont fait une ville commerçante.

Au large de Suratthani, l’île de Ko Sammui (247 km2) laissera un souvenir inoubliable : plages vierges, villages de pêcheurs, plantations de cocotiers à la main-d’oeuvre composée de singes, forêts profondes, ciel changeant. Accès par bateau de nuit (depuis Ban Don) ou par avion depuis Bangkok. La mauvaise saison va de novembre à janvier. Plusieurs hôtels et bungalows sur les plages ; tous les sports nautiques y sont pratiqués.

Hat Cha Weng est la plus grande plage de Ko Sammui et aussi la plus construite : de nombreux hôtels de luxe côtoient des bungalows plus modestes. Le mélange des genres est agréable et la plage en soi est vraiment magnifique.

Hat Lamai est également populaire, mais plus petite et fréquentée essentiellement par des jeunes. Il n’y a pas encore d’hôtels chics dans les parages.

Le Parc national maritime de Ang Thong (excursions d’une journée en bateau-express, départ de Nathon, ville principale de Ko Sammui) regroupe une quarantaine d’îlots au décor sublime : plages de sable blanc étincelant et récifs de corail magnifiquement conservés.

Vers le sud, Nakhon Sithammarat (ou Ligor) existe depuis le VIIe siècle. Pendant longtemps ce fut la capitale d’un royaume indépendant.

A Pakphanang, à 29 km à l’est, le Wat Mahathat date de la période Srivijai (Xe siècle) avec un Bouddha Sihing ; il est visible de loin grâce à son Chedi de 78 m de haut.

Songkhla est une station balnéaire avec de belles plages et de belles îles au large pour s’isoler.

 

Revenir au début du guide

Circuit Nord Orchidées Sauvages

Circuit Nord Orchidées Sauvages

440 € TTC - 8 jours / 7 nuits

A travers ce magnifique circuit de 7 nuits, Voir le detail

Circuit Nord Fascinante Thaïlande

Circuit Nord Fascinante Thaïlande

950 € TTC - 11 jours / 10 nuits

Notre circuit départ garanti en groupe le plus ... Voir le detail

Escapade à Bangkok

Escapade à Bangkok

680 € TTC - 5 jours / 4 nuits

 

Cuisine du monde perdu – le LOEI

Cuisine du monde perdu – le LOEI

690 € TTC - 5 jours / 5 nuits

Découvrez une région préservée au nord de ... Voir le detail